... ou la couverture aux 100 voeux...

 

IMG_8902

 

J'ai découvert cette magnifique tradition il y a quelques années en suivant le blog d'Hélène et ses jolis mômes et j'avais même participé à son projet tant j'avais apprécié le concept...

 L'idée a fait son chemin, et aujourd'hui, il était moins une car le petit frère de Côme se fait désirer,  je me lance car j'aimerais vraiment pouvoir lui confectionner une couverture chargée d'autant de voeux que de magiciens et de bonnes fées se penchant sur son berceau...

Et pour cela, je vais avoir besoin de votre aide...

Pour vous expliquer plus en détail, j'ai trouvé cet article du site "Mettre au Monde au Naturel"  (article complet en cliquant sur le lien) qui, je trouve, résume bien le principe :

 

"  Bai Jia Bei, késako?

Le Bai jia bei est une tradition venue du nord de la Chine, qui consiste à célébrer l'arrivée d'une nouvelle vie d'une façon particulière: la création d'un un patchwork de 100 vœuxIl se construit pendant la grossesse, et permet d'annoncer et de préparer l'arriver de bébé. 
 
La coutume est d'inviter 100 personnes à offrir chacune un morceau de tissu (20 x 20 en 100% coton). Puis les 100 morceaux sont cousus ensemble pour former une couverture (en français "couverture aux cent voeux" et en anglais " 100 good wishes quilt") qui contient la chance, l'énergie et les vœux de toutes les personnes qui y ont contribué. Les personne qui participent au Baï Jia Bei remettent également une carte sur laquelle auront été écrits les messages de bienvenue et de bonheur  à l' enfant en plus de l'échantillon du tissu envoyé.
Voici la légende :
"La dernière impératrice de la dynastie de Qing n'était qu'une concubine parmi les autres jusqu'à ce qu'elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l'empereur. Un jour, forcée de laisser son bébé seul, elle dût élaborer un plan pour le protéger des épouses ''aînées'' et pour que les autres familles Manchu puissantes soutiennent sa réclamation au trône. De chacune des cents plus hautes familles de l'empire, elle demanda un morceau de la soie la plus fine. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en cent petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à cent familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire. Cette légende a été transformée en tradition chinoise. A l'arrivée d'un nouvel enfant on réalise un Bai Jia Bei ''100 bons souhaits piquent'' invitant cent amis et membres de famille à contribuer avec une pièce rapportée carrée simple de tissu avec un souhait. Les cent pièces rapportées sont cousues ensemble dans un édredon qui contient la chance, l'énergie, et les bons souhaits de toute la famille et amis qui ont contribué avec un morceau de tissu."
Cette couverture se transmettra de génération en génération, comme un objet de famille. C'est une magnifique tradition qui permettra à votre enfant de réaliser plus tard,  que tout le monde l'attendait en même temps que vous, parents. "
*
C'est un si magnifique cadeau de naissance !
Si vous avez envie de participer à la baï jia bei de mon bébé,  il vous suffit  de me laisser un commentaire sous ce message ou via "contacter l'auteur" dans la colonne de droite du blog, et je vous répondrai avec nos coordonnées pour nous envoyer vos voeux accompagnés d'un ou plusieurs coupons de tissu de 20cm x 20cm...
Pas de limites dans les motifs (oui, même du liberty, parce qu'ici on adore ça même pour les petits garçons !) ni dans les couleurs !
Merci d'avance à tous et à toutes, qui j'espère viendrez nombreux pour nous aider à concrétiser cette petite couverture qui suivra notre enfant toute sa vie ...